L’épidémie de la maladie à virus #Ebola qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri a endeuillé plusieurs familles. A #Beni, Mbusa Kavunga Malengule a perdu son frère aîné, une situation difficile à supporter, selon lui. Pour éviter ce genre de situation à sa communauté, il appelle à briser la résistance.
« C’était une grande déception, une douleur profonde parce que j’ai perdu un être cher », raconte-t-il. Mais contrairement aux rumeurs qui circulent autours des enterrements dignes et sécurisés, il affirme avoir participé à l’inhumation de son frère ainsi que quelques membres de sa communauté.
Selon lui, il faut combattre la résistance pour aider la riposte contre #Ebola. « Car plus nous résistons, plus nous nous rapprochons de la maladie. Il nous faut quitter ces mauvaises informations pour que nous puissions contribuer à la disparition de cette maladie », explique-t-il.
Il conseille à la population de respecter les conseils des agents de santé « parce que cette maladie existe, et il nous faut prendre conscience réellement que la maladie est là, et la guérison aussi … », ajoute Mbusa Kavunga Malengule.
« Mais aussi longtemps que nous allons continuer avec des discussions inutiles, la maladie va continuer à résister ; elle est mortelle, voilà que nous venons de perdre un être cher », conclu-t-il.
Déclaré au mois d’août 2018, l’épidémie de la maladie à virus Ebola a déjà fait 731 morts. 350 personnes ont également trouvé la guérison après des soins reçus dans les centres de traitement.

Share This Story !