#Beni : Dr Bibiche conseille à la population d’accepter le vaccin contre #Ebola

Lors du point de presse hebdomadaire de la sous-coordination de #Beni ce samedi, le Dr Bibiche Matadi, coordonnatrice intérimaire a exhorté les habitants de #Beni à se faire vacciner à temps pour une meilleure protection contre le virus Ebola. Selon elle, beaucoup de personnes attendent « un incident » avant d’accepter le vaccin.

« (…) ll y a encore une partie de la communauté qui attend un incident avant d’accepter la vaccination pendant que l’idéal est de se faire vacciner avant même que l’on ne soit exposé à un cas suspect ou bien à un cas confirmer », a-t-elle déploré. Alors que « lorsqu’on se fait vacciner en amont et que les anticorps ont eu suffisamment le temps pour se développer, lorsqu’il y a une agression, le corps humain saura se défendre », a-t-elle rappelé.

Selon la coordonnatrice intérimaire, l’apport à la vaccination n’a pas encore atteint le niveau souhaité. « L’Idéal est que 100 % des contacts listés soient vaccinés. Mais nous sommes encore loin jusqu’à ce jour. Nous avons 15 à 20 % des contacts qui ne sont pas encore vaccinés et c’est ce que nous déplorons. Nous continuons à sensibiliser la communauté pour qu’elle accepte à se faire vacciner ».

Le Dr Bibiche Matadi a aussi présenté l’évolution de la maladie durant les trois dernières semaines. « Au cours de ces dernier 21 jours, nous avons notifié un total de huit nouveaux cas confirmés.  Le tout premier cas est celui qui est venu de Cantine Aloya, et malheureusement il est resté longtemps dans la communauté et il a eu suffisamment des temps pour contaminer, et tous les sept cas qui ont été notifiés par la suite sont tous les contacts listés et suivi », a-t-elle signifié.

Toutefois, elle a félicité les familles qui acceptent d’être listées et vaccinés quand elles ont été identifiées comme contact. « Nous remercions les familles qui ont adhéré au schéma de la riposte notamment à la décontamination des ménages aux listage des contacts et aussi à la vaccination », a-t-elle déclaré.

Dr Bibiche a conclu en parlant de la disponibilité du vaccin. « Toute personne voulant recevoir volontairement le vaccin contre le virus Ebola à #Beni à ce jour peut manifester le besoin aux équipes de la riposte pour la matérialisation ».





Share This Story !