Plusieurs femmes des différentes associations féminines de #Beni, ont participé à une conférence sur le rôle de la femme dans l’éradication d’#Ebola ce jeudi. Organisée par l’Organisation Internationale de Migration, cette activité avait un seul objectif : susciter d’avantage l’engagement de la femme dans la lutte contre les maladies. Et elles ont promis de renforcer la sensibilisation communautaire.

C’est sous le thème « femme, base de la lutte contre les épidémies » que cette activité s’est tenue. « Si la maladie à virus #Ebola est maitrisée, c’est parce que les femmes se sont impliquées dans la lutte. Et elles vont continuer la sensibilisation jusqu’à son éradication complète », a déclaré Madame Isabelle Namwezi, membre de l’association Solidarité Féminine pour la Paix et le Développement Intégral (SOFEPADI).

« Si nous sommes parvenues à éradiquer la maladie à virus #Ebola aujourd’hui à #Beni, c’est parce que la femme a accepté de s’impliquer dans la riposte. Elle est la première à communiquer dans la communauté, elle vérifie tout ce qui se passe au tour d’elle. Elle a été disponible, raison pour laquelle son objectif a été atteint. Nous allons continuer la sensibilisation pour que cette maladie finisse », a promis Mamy Bastola d’une autre plateforme des femmes.

Malgré les difficultés qu’elles ont rencontré dans la communauté, elles ont prouvé leur engagement. Cette autre participante se rappelle du début des activités où elles étaient incomprises par la communauté.

« Lors de nos sensibilisations, la communauté se méfiaient de nous. Comme la femme s’inquiète beaucoup de ses enfants et de la communauté, elle n’a pas baissé les bras dans la lutte contre #Ebola. Moi, j’ai accepté que mes enfants reçoivent le vaccin. J’ai accouché pendant cette période épidémique, je me suis fait vaccinée. Une manière pour nous de combattre #Ebola ».

Ces femmes demandent à la communauté de continuer à observer les mesures de prévention et à recevoir les sensibilisateurs sans problème.

 « A toutes les femmes, si les relais communautaires arrivent à vos domiciles pour vous sensibiliser, il faut les recevoir et accepter leurs conseils. Même si #Ebola tend à être déclaré fini, pratiquons les mesures préventives. Si nous apprenons ces mesures à nos enfants, ils vont les pratiquer pendant toute la vie ; et cela nous épargnera d’autres maladies », a lancé Madame Isabelle Namwezi.

Ce mois de mars, plusieurs activités sur la sensibilisation et engagement de la femme dans la lutte contre #Ebola sont menées par des organisations qui travaillent dans la réponse à la maladie à virus #Ebola.

Share This Story !