« Seule la vraie information pourra briser la résistance, l’inquiétude et le doute sur la résurgence d’#Ebola dans la zone de santé de #Beni ». C’est ce qui ressort de la séance d’échange sur la situation épidémiologique de l’épidémie qui a eu lieu ce mercredi entre la sous-coordination de la riposte de #Beni, les membres des cellules d’animation communautaires et les leaders communautaires.

L’initiative de cette rencontre vient de la sous-coordination de riposte contre #Ebola de #Beni. Objectif, mettre tout le monde à la page sur l’évolution de la riposte, échanger sur la situation épidémie afin de mettre fin à la résistance de la communauté observée depuis la résurgence de la maladie à virus #Ebola à #Beni. Alors le coordonnateur local de la riposte, le Dr John Kombe, a planté le décor. C’est cette rencontre a été organisée, c’est pour répondre feedback de la population.

 « Notre communauté de #Beni se plaint tous les jours parce qu’elle n’a pas l’actualité sur l’évolution de la riposte et tout ce qui se passe autour de la maladie #Ebola. Ensemble avec l’autorité principale, il a été convenu que nous puissions réunir un nombre limité des leaders, en tenant des mesures arrêtées par le Gouvernement central dû au Coronavirus », a-t-il dit en introduction.

« Autour du maire, nous avons échangé sur la situation actuelle de la maladie à virus Ebola  dans notre contrée. Nous avons réuni les présidents des Cellules d’animation communautaire (CAC), les présidents de la communauté de santé (CODESA). Plusieurs couches ont été représentées et nous leur avons présenté la situation de la sous-coordination de #Beni », a expliqué le Dr John Kombe.

Maintenant qu’ils ont reçu toutes les informations sur la situation, les participants dans l’ensemble,  et les membres des cellules d’animation communautaire en particulier ont promis de  les partager avec la communauté. C’est comme cela que la communauté va rejeter les rumeurs qui conduisent à la résistance.

« Nous allons transmettre fidèlement à la communauté les informations que nous venons de recevoir. C’est une bonne initiative à encourager de nous mettre à la page de la situation épidémiologique du virus #Ebola. Cela peut aider les équipes de la riposte, car elles ont ciblé les leaders capables de transmettre les informations depuis les autorités jusqu’à la communauté », a déclaré un participants.

« Nous allons relayer auprès de nos bases respectives les informations que nous venons de recevoir, surtout faire comprendre à la communauté que nous devons être flexibles pour mettre fin à la maladie à virus #Ebola », a dit un animateur communautaire.

A partir de cette semaine, cet exercice d’échange avec la communauté aura lieu chaque mercredi dans la zone de santé de #Beni, a annoncé la sous-coordination de la riposte. L’objectif poursuivi par les équipes de la riposte est de rendre chaque fois compte à la communauté de l’évolution de la maladie à virus #Ebola. Il faut préciser que ces rencontres vont se tenir en respectant les mesures barrières pour la prévention du Coronavirus.

Share This Story !