#Butembo : Continuité de la sensibilisation contre #Ebola par les équipes de la riposte vœux des élevés de l’institut Kavaghendi.

Une quarantaine d’élèves finalistes de l’institut Kavaghendi demandent aux équipes de la riposte de continuer à sensibiliser la communauté à observer les mesures de prévention afin de garder la stabilité que connaissent toutes ces zones de santé autrefois affectées par la dixième épidémie de la maladie à virus #Ebola.

Ces élèves se sont exprimés lors d’une causerie débat organisée le lundi dernier par le l’ONG #Internews au sujet de la maladie à virus #Ebola.

Fabregas Terya, l’un des participants, félicite l’équipe de la riposte pour le travail abattu jusque-là et leur demande de multiplier la sensibilisation au sein de la communauté.

« Je demande aux équipes de la riposte de continuer à sensibiliser la communauté parce que la maladie n’est pas complètement éradiquée. S’ils ne continuent pas à sensibiliser, des cas positifs peuvent survenir et se propager encore dans la communauté », a-t-il prévenu

 L’observation continuelle des mesures de prévention est nécessaire afin de se mettre à l’abri de toutes les autres maladies disent d’autres élèves apprenants dont Kasereka Mudogo et Tsibangu Dady

« Nous devons continuer à se laver les mains pour éradiquer complètement cette maladie, elle ne sera pas éradiquée si nous ne continuons pas à appliquer les mesures d’hygiène », a recommandé Kasereka Mudogo un participant

« Il faut que nous respections ce que les agents de la riposte vont nous recommander, c’est-à-dire se laver les mains chaque fois qu’on veut toucher quelque chose pour que nous ne puissions plus nous retrouver dans la situation d’avant, (la mort de nos frères et sœurs par ce virus #Ebola) » a demandé l’autre

La communauté est aussi appelée à continuer de collaborer avec les équipes de la réponse à #Ebola, dans le même objectif de combattre #Ebola dans notre milieu.

« Nous prions la communauté de pouvoir épauler l’équipe de la riposte en s’appropriant la sensibilisation car cela n’appartient pas seulement à l’équipe de la riposte mais à nous. Nous devons nous sensibiliser entre nous. Suivre et respecter les mesures de préventions » a rappelé Faustin Siwako, un autre élève

Notons que depuis la déclaration de la dixième épidémie en août   2018,1169 personnes sont déjà déclarées guéries de cette maladie dans les provinces du Nord -Kivu et de l’Ituri.



Share This Story !