Ce mercredi 5 février, plusieurs habitants de la commune de #Vulamba, dans la ville de #Butembo, ont reçu le vaccin contre #Ebola alors qu’ils y étaient réticents depuis longtemps à cause des différentes rumeurs autour de ce vaccin.

« J’ai décidé d’amener mon enfant pour recevoir le vaccin afin de le protéger contre la maladie à virus #Ebola. Je m’étais déjà fait vacciner également depuis le mois d’août 2019. J’appelle tout le monde à se faire vacciner car c’est le seul moyen pour éradiquer #Ebola », a témoigné une femme dont l’enfant venait d’être vacciné.

Kakule Mahese et Mbusa Musumba, deux habitants de la commune témoigné leur motivation à recevoir le vaccin contre la MVE. « J’ai décidé de me faire vacciner contre #Ebola à cause de la persistance de cette épidémie, et parce qu’on peut être contaminé à plusieurs endroits », a dit l’un.

 « Que tout le monde accepte de recevoir le vaccin contre #Ebola pour protéger notre corps contre ce virus car c’est gratuit, moi j’ai été vacciner sans payer de l’argent », a lancé l’autre.

Le samedi dernier, l’ONG #Internews avait organisé un débat public sur l’importance du vaccin au moment où une campagne de vaccination de masse est lancée il y a quelques jours dans les zones de santé de #Butembo, #Katwa, #Musyenene et #Kalunguta. Un « ring » de vaccination a donc été installé dans cette commune et a permis de vaccinés quelques personnes qui étaient réticent à ce vaccin.

Alors que beaucoup de personnes hésitaient encore à profiter de cette protection, le débat public engagé sur la question par Internews a permis à la communauté de recevoir de bonnes informations et de changer de décision vis-à-vis du vaccin.

Share This Story !