Des habitants de Kantine adhérent à la riposte contre Ebola

Les habitants #Kantine, dans la zone de santé de #Mabalako auparavant très hostiles aux actions de riposte contre la maladie à virus #Ebola, adhèrent à la lutte contre cette maladie. Ils accepteront désormais de recevoir le vaccin en cas de contact avec un cas confirmé d’#Ebola et déclareront tous les visiteurs auprès des chefs de base.

C’était au cours d’un débat public organisé par l’ONG #Internews dans cette zone de santé de #Mabalako qu’ils ont pris cette décision. Car cette zone de santé avait dernièrement enregistré beaucoup de cas d’#Ebola et de décès communautaires. A l’issue des différentes communications sur le virus, les 155 participants ont changé de perception et veulent participer à la riposte.

« Nous tous devons combattre cette maladie car elle est en train de nous tuer. Nous serons vigilants en contrôlant nos proches en enregistrant les visiteurs auprès de chefs de base. Nous devons être attentifs et écouter les conseils des médecins pour nous protéger contre #Ebola. Nous devons accepter le vaccin. Ensemble sensibilisons nos communautés pour vaincre #Ebola », a déclaré un membre de la communauté de #Kantine lors de la rencontre.

Après cette prise de conscience, la population de #Kantine est désormais convaincue qu’#Ebola ne finira que grâce à la conjugaison des efforts de la communauté et des équipes de la riposte.

« Ma demande à toute la population de #Kantine est que si on travaille main dans la main avec les équipes de la riposte, cette maladie sera éradiquée », a dit un autre avant de solliciter que « ce genre séances soit multiplié car elles vont aider à éclairer l’opinion publique et briser toutes les rumeurs qui circulent dans la communauté ».

Pour rappel, la zone de santé de #Mabalako fait partie de celles qui ont été les plus touchées par l’épidémie d’#Ebola avec 255 cas enregistrés selon les chiffres officiels. Le cas déclaré en l’#Ouganda il y a un peu plus d’un mois venait aussi de là.

Share This Story !