Des habitants de Kirumba refusent les moustiques imprégnées d’insecticide croyant qu’elles contiennent le virus Ebola

A #Kirumba, dans la zone de santé de #Kayna, certaines personnes refusent de prendre les moustiquaires imprégnées d’insecticide distribuées par le ministère de la santé pour lutter contre le paludisme. Pour elles, ces moustiquaires contiendraient le virus #Ebola.

« Ils ont l’intention de nous tuer avec ces moustiquaires. Ces moustiquaires contiennent des choses nuisibles. Nous n’allons pas les prendre. C’est pour nous exterminer », a déclaré un habitant.

« Ce sont des moustiquaires qu’on donne sans aucune sensibilisation et sans commentaire. Elles dégagent une odeur nauséabonde, cette odeur vous donne des maux de têtes, on nous amène #Ebola », a lancé un autre.

Mais le Dr Kambale Tsongo, médecin chef de la zone de santé de Kayna a tenu à rassurer. Pour lui, la population ne doit pas accepter cette rumeur. Ces moustiquaires ne sont autre chose qu’un moyen de prévention contre la malaria qui frappe la région et la grande partie de la RDC et a précisé qu’il s’agissait d’un don du ministère de la santé.

« Nous distribuons des moustiquaires contre le paludisme. Cela n’a rien à voir avec #Ebola », a déclaré le Dr Kambale Tsongo avant de poursuivre : « Tout ceux qui sont contre la campagne doivent savoir que c’est une activité du ministère de la santé contre le paludisme qui frappe la zone de santé de #Kayna (…). Les gens en souffrent beaucoup », a-t-il rappelé.

Malgré ce refus, la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticide se poursuit. Si les uns refusent de les prendre sous prétexte qu’elles contiendraient le virus #Ebola, les autres les prennent volontiers pour se protéger contre le paludisme.

Share This Story !