Plusieurs dizaines de policiers déployés à #Beni pour des opérations de sécurité et de maintien de l’ordre ont reçu ce lundi 27 janvier 2020, le vaccin contre la maladie à virus #Ebola. Après avoir reçu son vaccin en premier, le commissaire supérieur de la police de #Beni, le commandant François Kabeya, a appelé les autres à en faire autant pour se protéger contre ce virus.

« J’ai été le premier policier à être vacciné parmi tous ceux qui sont venus. Vous savez que la maladie est là, je ne le dis pas juste pour faire des commentaires, mais j’ai parcouru et vu certains malades d’#Ebola. Pour épargner nos policiers et la population qui est proche de nous de ce virus, nous avons voulu que tous les policiers qui sont venus de #Kinshasa et d’ailleurs soient vaccinés comme toute la communauté de #Beni », a-t-il déclaré.

Il s’agit des policiers déployés récemment à #Beni dans le cadre de la sécurité d’une part et des anciens de #Beni qui n’avaient pas encore reçu le vaccin. Selon les informations, cette séance de vaccination en faveur des policiers a été sollicitée par le haut commandement.

Ce lundi, plus de 80 agents de police ont donc reçu le vaccin contre la maladie à virus #Ebola à l’Etat major de le police Nationale Congolaise de #Beni.

« Je connais la réalité de cette maladie à virus #Ebola et son existence depuis l’Equateur », a lancé le commandant François Kabeya invitant les autres à avoir la même perception que lui au sujet de cette maladie. « Le vaccin est individuel et personnel, c’est pour le bien de tous », a-t-il souligné.

Il appelle tous les policiers à prendre des précautions pour leur santé en acceptant le vaccin contre #Ebola.



Share This Story !