Des survivants d’Ebola témoignent de leur bonne prise en charge médicale au CTE

Les Centres de transit (CT) et les Centres de traitement #Ebola (CTE) offriraient une prise en charge médicale critique des patients ! C’est la rumeur qui circule dans à #Beni, #Butembo et #Mabalako. Mais des survivants d’#Ebola interrogés par #KomaEbola à ce sujet témoignent du contraire.

« Nous avons été bien traités. Si les gens disent le contraire dans la communauté, ils se trompent. Les soignants ont bien pris soins de moi. Que les gens cessent d’intoxiquer les autres », affirme un survivant soigné au CTE de #Beni.

« On m’a bien accueilli et on m’a prescrit des médicaments. J’ai fait tout d’abord les examens médicaux. En attendant les résultats, on m’a donné des comprimés et on m’a dit de me reposer. Quand les résultats sont sortis, j’ai poursuivi les soins jusqu’à ma guérison », témoigne un autre guéri d’#Ebola.

Le Dr Jérémie Muhindo, responsable du CT de #Beni a pour sa part évoqué l’urgence dont l’équipe médicale est confrontée en cette période d’épidémie. Ce qui justifierait quelques manquements interprétés comme un mauvais traitement des patients.

« La première mission du centre de transit est d’isoler les malades, mais aussi de les prendre en charge rapidement. (…) On fait également un prélèvement, on envoie l’échantillon au laboratoire pour un diagnostic précoce. Dès qu’on a le résultat, s’il est positif au virus #Ebola, nous prenons une action rapidement pour transférer le malade au CTE », a-t-il expliqué.

Cette rumeur occasionne parfois le retard pour certaines personnes de se rendre aux soins lorsqu’elles présentent certains signes de la maladie. Une attitude déconseillée par les experts épidémiologistes. Pour eux, plus on se rend tôt aux soins, plus on a la chance de survivre à #Ebola.

Share This Story !