Depuis quelques jours, plusieurs habitants de la localité de #Mangina, dans la zone de santé de #Mabalako et ses environs se déplacent vers #Beni à cause de l’insécurité. La coordination générale de réponse à l’épidémie d’#Ebola se dit inquiète des risques que peut constituer cette vague de déplacement et veut mettre une stratégie en place pour mieux gérer ces déplacés et éviter ainsi des cas d’importation du virus.

Cette inquiétude a été exprimée ce lundi 10 février lors d’une réunion entre la coordination générale de la réponse à #Ebola, les inspecteurs de santé, les autorités locales et le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) pour réfléchir sur la manière de gérer ce nouveau défi.

« Il est important de localiser tous les endroits où les déplacés sont hébergés et d’identifier les besoins de ces derniers en vue de les sensibiliser sur la prévention contre la maladie à virus #Ebola », a déclaré le coordonnateur adjoint de la riposte à Ebola, le Dr Justus N’Sio.

Car pour la coordination, il est nécessaire de mettre en place une stratégie claire pour mieux gérés ces déplacés afin de réduire les risques d’importation de nouveaux cas au moment où la zone de #Beni reste la zone la plus affectée par le virus #Ebola actuellement.

Les trois recommandations assorties de cette réunion sont :  l’évaluation rapide qui doit permettre d’avoir une statistique fiable sur les besoins de déplacées, rendre disponible des tentes pour pouvoir héberger ces déplacés et enfin mettre en place une commission capable d’élaborer un plan d’urgence signé par le Maire pour permettre aux partenaires humanitaires de « s’aligner » dans les actions à entreprendre.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies a pour sa part annoncé la disponibilité de quelques partenaires à accompagner la gestion de ces déplacés.

Il convient de rappeler que de nombreux habitants de #Mangina où l’épidémie d’Ebola avait commencé en aout 2018 se déplacent ces derniers jours vers Beni pour des raisons de sécurité.



Share This Story !