Ebola : Le deuxième vaccin permettra de vacciner plus de personnes, selon un expert de l’OMS

Ce vendredi 11 octobre 2019, plus de 70 étudiants venus de plusieurs universités et instituts de #Goma, ont reçu des informations pratiques sur le deuxième vaccin contre #Ebola, annoncé en République Démocratique du Congo depuis quelques temps. La coordination des étudiants du Nord-Kivu avait demandé « une clarification » sur ce vaccin qui suscite déjà beaucoup de rumeurs.

« On a voulu avoir des explications sur ce vaccin fabriqué par Johnson Johnson. On voulait savoir s’il vient remplacer le premier vaccin, si une personne qui a reçu le premier vaccin va encore recevoir le deuxième et savoir aussi si un deuxième vaccin est vraiment nécessaire alors que le premier est déjà efficace. On voulait avoir une assurance », a expliqué Aristote Renzaho, coordonnateur provincial des étudiants du Nord-Kivu pour justifier cette demande de clarification.

Et cette clarification a été donnée par le Dr Jean Marie Nyambe, expert #Ebola de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Le vaccin de Johnson Jonhson est un vaccin qui a été conçu pour une vaccination à grande échelle (…). C’est un vaccin d’avenir. C’est un vaccin qui va couvrir plusieurs personnes », a-t-il introduit.

Il a expliqué que le deuxième est complémentaire du premier qui ne protégeait que contre la souche Zaïre. Mais le deuxième va protéger contre les autres souches du virus et a l’avantage d’être fabriqué en quantité pour une vaccination de masse. Toutefois, ledit vaccin n’est pas encore utilisé.

En effet, la semaine dernière, #Internews avait reçu dans son groupe WhatsApp dédié aux leaders communautaires pour échanger sur #Ebola et combattre les rumeurs, une lettre émanant de la coordination des étudiants du Nord-Kivu. Dans cette note, les étudiants demandaient à recevoir des informations précises sur le second vaccin contre #Ebola en vue. La session organisée ce vendredi avait pour but de donner satisfaction à ces étudiants.

« Ce vaccin nous protège contre la maladie à virus #Ebola. C’est ce que j’ai retenu…on a essayé de faire en sorte que tout le monde soit vacciné…c’est un vaccin élargi », ont déclaré les étudiants après la séance.

Rappelons que lors de son adresse à la presse dimanche, le chef du secrétariat multisectoriel de lutte conte la maladie à virus #Ebola, le Prof Jean Jacques, a annoncé que ce vaccin devrait être introduit dans la réponse dès le mois prochain.

Share This Story !