#Kayna : L’automédication est un risque selon l’infirmière titulaire

L’infirmière titulaire du centre de santé de #Kayna Busenyerwa dans la zone de santé de #Kayna, Mme Masika Kandu Adeline demande à la communauté d’arrêter de s’autosoigner pendant cette période d’épidémie de la maladie à Virus #Ebola. Selon elle, cette pratique comporte beaucoup de risques. Dans un entretien avec #KomaEbola, elle conseille à ce que tout malade soit pris en charge dans une structure sanitaire de qualité.

« Il y a risque de contamination au virus #Ebola et une accumulation des cas dans la communauté car les personnes qui se soignent seules n’ont pas tout ce qu’il faut pour le faire. Elle estime qu’il est plutôt prudent d’envoyer les gens dans les structures sanitaires qui ont la capacité de pratiquer la PCI (Prévention et contrôle des infections) pour ne pas courir des risques pour la communauté entière », a -t-elle souligné.

Des habitants de Kayna soutiennent cette idée. « En se faisant passer pour un médecin on risque de donner des médicaments qui ne vont pas contribuer à la guérison du virus #Ebola si l’on était infecté. Et ce n’est pas bon de se soigner à la maison », a déclaré un habitant de Kayna interrogé par #KomaEbola,

 « Il est conseillé de s’orienter auprès des médecins reconnus car en voulant se soigner, il n’y a pas de certitude d’obtenir la guérison », a lancé un autre habitant. 

Notons que la zone de santé de #Kayna compte plus de 100 jours sans notifier de nouveaux cas d’#Ebola.



Share This Story !