La société se réjouit de la baisse des cas d’Ebola à Beni et demande à population d’être vigilante

Lors d’un dialogue communauté initié par l’association culturelle « Kyaghanda Yira » ce vendredi à #Beni, les participants ont réaffirmé leur engagement à lutter ensemble contre #Ebola. A cette occasion, ils ont été entretenus sur la gestion d’une épidémie, la prévention, la communication sur le risque et l’engagement communautaire.

« Que nos enfants ne s’attaquent plus aux équipes de la riposte, car elles nous aident dans la prise en charge des malades », a déclaré le président de la société civile de #Beni, Kizito Bin Hangi, qui s’est d’abord réjoui de la baisse des cas d’#Ebola dans la ville ces derniers jours. Pour lui, cette amélioration est le résultat de la collaboration entre la population et les équipes de la réponse à #Ebola.

Il a ainsi demandé à la population de pratiquer la surveillance à base communautaire pour mettre fin définitivement à cette épidémie. Aux équipes de la réponse, il appelle à la persistance. « La population doit doubler la vigilance. S’il y a un visiteur, ne le mettons pas en contact avec les membres de notre famille. S’il est malade, acheminons-le à l’hôpital car Ebola guéri si vous allez tôt aux soins appropriés », a déclaré Kizito Bin Hangi.

Pour l’association culturelle « Kyaghanda Yira » la priorité à ce jour est de soutenir tous les efforts de lutte contre #Ebola. « Le « Kyaghanda Yira » se donne pour tâche d’informer tous les membres de la communauté à travers des dialogues dans tous les quartiers de #Beni pour qu’ensemble nous mettions fin à cette épidémie », a annoncé le président de cette association, Yalala Vasombolwa.

Cette activité tenue à #Beni ce vendredi 27 septembre a réuni une centaine de personnes. Elles ont été exhortées à renforcer la stratégie d’autosurveillance pour aider à dénicher tous les contacts venant des zones touchées par l’épidémie.

Share This Story !