Le Professeur Muyembe veut une réponse adaptée aux réalités socio-culturelles

Ce vendredi, le Pr Jean Jacques Mayembe le nouveau numéro 1 de la riposte contre #Ebola au Nord-Kivu et en Ituri, a partagé sa vision et les nouvelles orientations de la réponse à cette maladie. Pour lui, c’est à la riposte de s’adapter à la communauté et non le contraire. C’était lors de la réunion de coordination de vendredi à #Goma.

Le Pr Muyembe a commencé son intervention par le constat que l’épidémie d’#Ebola à l’Est, pourtant la 10ème connue par le pays, ait pris plus de temps que les neuf précédentes, soit un an. « La République démocratique du Congo a toujours maitrisé les épidémies d’#Ebola en trois ou quatre mois », a-t-il rappelé.

Pour rectifier le tir, le Pr Muyembe veut être clair avec tous les acteurs de la riposte dès le départ. « On s’engage pour lutter contre #Ebola, pas pour d’autres intérêts », a-t-il précisé.

Rappelant que la maladie à virus #Ebola est une maladie socio-cultuelle, il pense qu’il appartient à la riposte de s’adapter à la communauté et non à la communauté de s’adapter à la réponse. Pour la lui, les acteurs de la riposte doivent plutôt chercher à comprendre la communauté et l’attirer vers les Centre de traitement #Ebola en cas de maladie.

Sa méthode est que la riposte soit réellement multisectorielle et « basée sur des évidences scientifiques ». Pour cela, il a annoncé la mise en place, dans les prochains jours, d’un comité international de coordination technique et scientifique basé dans le foyer de l’épidémie pour mieux conduire la riposte.

En fin, le Professeur Jean Jacques Muyembe a insisté sur l’obligation de résultats. « Nous cherchons des résultats, pas autre chose », a-t-il conclu.

Directeur de Institut national de recherche biomédicale (INRB), le Pr Muyembe a été responsabilisé, il y a une dizaine de jours, par la présidence de la République pour conduire la lutte contre l’épidémie d’#Ebola qui a déjà fait un an au Nord-Kivu et en Ituri faisant 1737 morts. ity50 \lsdlocke

Share This Story !