Le vaccin contre Ebola élargi aux « contacts probables »

A #Butembo, beaucoup de personnes s’interrogent sur l’élargissement de la vaccination contre #Ebola à d’autres cibles. Car depuis le début de l’épidémie, seuls les contacts étaient éligibles à ce vaccin. La population voudrait comprendre ce changement.

« C’est l’approche actuelle, c’est ce qu’on appelle contact probable », répond le Dr Kaseraka Siviholya, médecin-chef d’antenne au programme élargi de vaccination à #Butembo. Il explique que le vaccin contre #Ebola est toujours sélectif, balayant ainsi la rumeur selon laquelle des particuliers négocieraient ce vaccin.

« Nous sommes en train de vacciner les contacts à haut risque, les contacts des contacts, mais aussi des contacts probables », dit-il avant de continuer. « Quand nous sommes dans une aire de santé, nous vaccinons les membres des familles, les voisins et toute autre personne qui vient visiter le malade ; nous vaccinons tout le monde de l’aire de santé qui a besoin de se faire vacciner », précise-t-il.

Le Dr Kaseraka Siviholya appelle aussi la population à se faire vacciner une fois déclarée contact d’un cas confirmé d’#Ebola en vue de se mettre à l’abri de cette maladie qui a déjà causé la mort à 1630 personnes.

« Se faire vacciner le plus tôt possible permet de développer l’immunité à temps et se protéger contre la maladie à virus #Ebola », conclut-il.

Depuis le début de l’épidémie déclarée au mois d’août 2018 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, 158 878 personnes se sont déjà fait vacciner contre selon le Ministère de la santé dans son bulletin de lundi 8 juillet.

Share This Story !