Les activités de la réponse « paralysées » dans une partie de l’Ituri »

Selon le communiqué quotidien du secrétariat de lutte contre #Ebola au Nord-Kivu et en #Ituri, « les activités de la riposte à l’épidémie de la Maladie à virus #Ebola sont paralysées dans les sous-coordinations de #Mangina et #Biakato pour des raisons sécuritaires ». Dans cette partie de la province de l’Ituri, une base de l’Organisation mondiale de la santé a été la cible d’une attaque d’hommes armés, faisant des victimes.

A #Beni comme à #Butembo où une journée « ville morte » a été déclarée par des organisations de la société civile pour protester contre l’insécurité, les activités sont également paralysées, les routes étant barricadées.  

La situation épidémiologique donne trois nouveaux cas confirmés notifiés dont deux au Nord-Kivu à Mabalako et un en #Ituri à Mandima. Le cumul des cas depuis le début de l’épidémie en aout 2018 est de 3.313 cas cumulé dont 3.195 confirmés et 118 probables. 2.203 décès pont été enregistrés dont 2085 confirmés et 118 probables. 1078 personnes ont été après des soins reçus dans les CTE. 349 cas suspects en cours d’investigation.

Share This Story !