Les infirmiers de #Beni s’engagent à éviter les infections à #Ebola dans les structures de santé

Ce dimanche 22 septembre 2019, la section de l’Ordre national des infirmiers de #Beni a organisé un forum à l’intention des prestataires de soins des structures privées et publiques de la zone de santé de #Beni.

L’activité a porté sur « les défis de la non intégration des mesures de prévention et contrôle des infections » et a regroupé une centaine de participants.

C’est après qu’ils aient compris les risques permanents auxquels ils sont exposés tous les jours dans leur travail qu’une centaine de prestataires de soins présents à ce forum s’est engagé dans la lutte contre #Ebola qui a déjà fait beaucoup de victimes parmi les agents de santé.

« Nous avons perdu un bon nombre de la population et d’infirmiers dans cette épidémie. En tant que prestataires de soins, nous devons respecter les mesures de prévention et nous protéger nous-mêmes », a déclaré Moise Kambale Munyama, président de l’Ordre national des infirmiers du Congo section de #Beni, lors des travaux.

Pour que cette protection soit assurée de manière efficace, il a évoqué le matériel de protection individuel que les agents de santé doivent utiliser ainsi que la stérilisation d de ce matériel. « Nous devons avoir un équipement complet, changer d’équipement pour chaque malade, décontaminer partout, quel que soit les signes que les patients affichent. Nous pensons qu’avec cette stratégie, nous mettrons fin aux infections nosocomiales (contamination entre malades dans les centres de soins) et à la maladie à virus #Ebola dans nos structures », a-t-il expliqué.

Moise Kambale Munyama a précisé qu’après plus d’une année d’épidémie, « le moment était opportun pour faire asseoir les prestataires de soins et relever les défis qui nous freinent pour observer efficacement les mesures de prévention et de contrôle des infections de la maladie à virus #Ebola dans nos structures et voir pourquoi des infections nosocomiales proviennent de nos structures sanitaires ».

Les résolutions de ce forum insistent sur l’application des mesures de prévention pour limiter toute infection nosocomiale qui devient récurrente dans des structures de soin.

Rappelons que suite à la non application de ces règles de prévention dans les formations sanitaires, la situation épidémiologique actuelle démontre que sur le total de 3053 cas confirmés depuis le début de l’épidémie, 160 cas sont des prestataires de soins.

Share This Story !