Les kits distribués aux femmes « non cas » ne contiennent pas le virus #Ebola

A #Butembo, les kits d’hygiène distribués aux personnes déclarées « non cas d’#Ebola », notamment les femmes, donnent lieu à des interprétations. Certains membres de la communauté disent que ces objets seraient infectés du virus #Ebola. Mais la sous-commission « psychosociale » dément cette rumeur et explique qu’il s’agit juste matériels essentiels pour aider les femmes à se protéger en cette période d’épidémie.

« Le pagne, c’est pour la dignité féminine », a déclaré Robert Kambale Mahamba, président de la sous-commission « psycho sociale » dans la zone de santé de #Butembo. Pour lui, tous ces kits n’ont rien à voir avec le virus #Ebola. L’idée est juste de garantir la dignité de la femme.

Dans les CTE, les femmes déclarées non cas après l’analyse des prélèvements ainsi que les femmes survivantes d’#Ebola reçoivent à leur sortie quelques matériels d’hygiène individuels.

Au-delà, les contacts jugés à haut risque (homme comme femme) reçoivent également une assistance alimentaire. L’objectif est de « stabiliser » ces personnes dont les mouvements sont limités pendant leur période de suivi. Car leur déplacement peut favoriser la propagation du virus s’ils développaient des lignes.

Share This Story !