Dans cette édition, nous avons examiné les préoccupations communautaires suivantes :

  • Pourquoi les femmes et les enfants sont les plus touchés par l’épidémie d’Ebola que les hommes ?
  • Combien de cas sont confirmés positifs depuis le début de l’épidémie et que pense le gouvernement à ce propos ?
  • Pourquoi les équipes d’Enterrement Digne et Sécurisé (EDS) insistent d’intervenir même pour un décès négatif ? N’est-ce pas un moyen de vouloir augmenter le nombre de décès de cas suspects ?

Share This Story !