Certains jeunes de la cellule de #Masuli, à #Butembo, ont pris la décision de se joindre aux équipes de la réponse à la maladie à virus #Ebola pour vaincre cette épidémie. Pour prouver leur engagement, ils ont acheté quelques kits de lavage des mains qu’ils ont placé à certains endroits de la ville.
« Nous ne voulons pas continuer à compter des morts. Il y a beaucoup de cas, il y a un bon nombre de personnes qui viennent de périr suite à cette maladie », a déclaré Pascal Kaskoti, un leader communautaire de la localité.
« La population de #Masuli a compris qu’#Ebola existe, raison pour laquelle elle s’est engagée dans la lutte contre cette maladie », ajoute-t-il.
En effet, la cellule de #Masuli est l’un des endroits où des cas de réticence ont été souvent remarqués. Des agents de santé locaux y étaient menacés pour leur collaboration avec les équipes de la réponse à #Ebola. Ce qui a facilité la persistance de la maladie dans cette partie de #Butembo. Une dizaine de cas positifs d’#Ebola y ont été notifiés, plusieurs ont trouvé la mort.
Pour ces jeunes, cet engagement vise à couper la chaîne de propagation du virus. Par la même occasion, ils demandent à la coordination de la réponse de les aider dans leur initiative pour protéger leur communauté.
« Nous demandons à la coordination de la riposte de soutenir l’initiative que nous venons de commencer ici (…). Nous souhaiterions que la coordination puisse nous appuyer en lavabos », a conclu Pascal Kaskoti.
#Komanda

Share This Story !