Ce jeudi, la coordination de la lutte contre #Ebola de #Beni a lancé la deuxième campagne de collecte des rumeurs et des préoccupations de la communauté, en vue de faciliter la réponse à la maladie à virus #Ebola qui sévit au Nord-Kivu et en Ituri depuis plusieurs mois.
La campagne est baptisée « Tous en alliance pour protéger notre santé ». L’objectif et de collecter les principales rumeurs dans la communauté ainsi que le feedback pour mettre fin à la résistance communautaire.
La cérémonie de lancement s’est tenue à la mairie de #Beni en présence de différentes autorités. Huit organisations engagées dans la lutte contre #Ebola ont présenté les résultats de leurs interventions de la précédente campagne appelé « Tous luttons contre #Ebola » avant de s’engager dans la présente ; « Tukinge afya yetu » en swahili, « tous en alliance pour protéger notre santé » en français.
Les ONG impliquées dans cette campagne sont entre autres One Girl One Leader, OGOL et AGIR.
« Concernant la deuxième campagne, nous nous sommes fixés des objectifs afin d’aller plus loin et atteindre une plus grande cible. Sachez enfin, que la même campagne sera animée par les mêmes ONG appuyées par l’UNICEF de #Beni, a précisé le Dr Gaston Kyapenda, Coordonnateur de la réponse contre #Ebola à #Beni.
Pour lui, les résultats obtenus lors de la première campagne sont prometteurs. « Bien sûr, nous n’avons pas atteint toutes les couches de la population, mais les efforts que nous avons réalisés avec ces ONG ont des points très encourageant » apprécie-t-il.
Cette série de rencontres aidera à prendre en compte les préoccupations de la communauté et combattre les rumeurs qui entravent la lutte contre #Ebola.

Share This Story !