APPEL AU RESPECT DES MESURES DE PREVENTION A #Kanyabayonga

Le temps n’est pas encore arrivé pour déclarer la fin de l’épidémie à virus #Ebola tant qu’il y a des nouveaux cas enregistrés dans certaines zones de santé telle que #Butembo. C’est ce que disent certains habitants de la commune de #Kanyabayonga non encore touchée par cette épidémie. Ils pensent que la résurgence des cas sur place est dû à la passivité de la population dans le respect des mesures de prévention.

« Personne ne peut se prévaloir de déclarer la fin de l’épidémie d’#Ebola dans la région tant que les autorités du pays et l’équipe chargée dans la lutte contre cette maladie à virus# Ebola ne l’ont pas encore fait. Sur ce, la population des zones affectées et qui enregistrent des cas doit continuer à observer les mesures de prévention établies par les personnels soignants pour éradiquer cette épidémie. » déclare le Médecin Chef de zone de santé de #Kanyabayonga.

Certains habitants rencontrés de #Kanyabayonga conseillent à la population de #Butembo de collaborer avec les équipes de la riposte vu qu’il y a des nouveaux cas notifiés.

Au même moment la coordination de la riposte de #Butembo alerte sur la non-localisation dans la communauté d’au moins 150 contacts des malades d’#Ebola dans cette zone de santé. C’est le médecin chef de zone de santé de #Butembo Le docteur Nzanzu Syalita Eugene qui l’a dit, en demandant à la population et les prestataires de soins de coopérer avec les équipes de la riposte pour trouver ces contacts et couper la chaine de transmission.

Share This Story !