A #Beni, un chef coutumier et tradipraticien a appelé la population à croire à l’existence de la maladie à virus #Ebola et d’accepter toutes les interventions des équipes de la riposte. Un malade passé par sa structure de « Mulamo », à #Bundji, l’une des trois aires de santé touchées par la maladie à virus #Ebola à #Beni, a été confirmé positif.

« Un cas de malade à virus #Ebola a été détecté ici (Mulamo). C’est pourquoi nous invitons la communauté à renforcer son système immunitaire en recevant le vaccin contre #Ebola afin de ne plus notifier un deuxième cas dans notre zone de santé », a déclaré Kasereka Matembele.

Par la même occasion, ce propriétaire de la structure traditionnelle de santé « Mulamo », Kaseraka Matembele, a adressé un message à une partie de la communauté qui doute encore du vaccin contre #Ebola.

« Personnellement, je sais que ce vaccin protège contre le virus #Ebola, bien qu’il y ait des personnes qui doutent encore. Je sais aussi qu’il est efficace vu qu’il est déjà homologué. La communauté doit donc savoir que c’est ce vaccin qui nous met à l’abri d’#Ebola. Celui qui le reçoit n’est plus comparable à celui qui ne l’a pas reçu », a-t-il lancé.

Au cours d’une sensibilisation de masse tenue dans le quartier de Kasanga Tuha, Kaseraka Matembele a pris l’engagement d’orienter tout malade qui présenterait des signes semblables à ceux d’#Ebola au centre de traitement #Ebola.


Share This Story !