Comment répondre aux besoins en information des communautés ? c’est l’objectif d’un atelier d’adaptation et d’harmonisation des messages de sensibilisation sur #Ebola qui a eu lieu à Goma du 16 au 19 mai 2019, à l’initiative de la coordination de la réponse. Des membres des communautés affectées y ont pris part.
Venus de #Beni, #Butembo, #Katwa, #Vuhovi, de #Bunia entre autres, ces représentants de la communauté se sont joints à la coordination de la réponse et aux partenaires pour passer en revue tous les anciens messages de sensibilisation avant des recadrer pour les adapter à la dynamique de l’épidémie.
« Il y a beaucoup de résistance dans notre communauté par manque de messages (…) soit les messages étaient mal orientés… On a essayé de voir dans quelles mesures on aura à les améliorer. Car nous étions presque toutes les communautés de la province di Nord-Kivu et de l’Ituri », témoigne Mlle Immaculée Mukata, représentante de la communauté de #Vuhovi qui se réjouit du fait que la communauté soit impliquée dans la conception des messages.
La participation et l’implication de la communauté dans toutes les activités de la réponse à #Ebola est la nouvelle stratégie adoptée. Une bonne idée selon Edouard Valumbira Buhingo Le Pacifique, représentant de la communauté de #Butembo.
« Nous espérons que les messages qui ont été élaborés de concert avec des gens qui viennent de la base pourront répondre aux attentes des communautés, à leurs interrogations et à leurs craintes », dit-il.
Au-delà des messages, Edouard Valumbira Buhingo pense que cette stratégie permettra à la population de changer de perception sur #Ebola, mais aussi de faciliter un engagement en faveur de la lutte contre #Ebola.
Organisé par le ministère de la santé à travers la coordination de la réponse à #Ebola, cet atelier a regroupé des représentants des communautés du Nord-Kivu et de l’Ituri

Share This Story !