« La fin de l’épidémie n’est pas encore déclarée », prévient le Dr Jean De Dieu Tsongo, médecin chef de zone de santé de #Kayna

Dans la zone de #Kayna (territoire de #Lubero), 60 jours sont passés sans un nouveau cas confirmé d’#Ebola. Pour la population, c’est la fin de l’épidémie. Alors elle dit ne pas comprendre que des agents de la réponse sillonnent encore dans la zone. Dans un entretien accordé à #KomaEbola, le Dr Jean De Dieu Tsongo, médecin chef de zone de santé de #Kayna a répondu à la question.

« Si vous continuez à voir les équipes de la riposte, c’est parce que la fin de l’épidémie n’est pas encore déclarée », a répondu le Dr Jean De Dieu Tsongo, médecin chef de zone de santé de #Kayna dans un entretien accordé à #KomaEbola.

Selon lui, une épidémie a des étapes. « Nous étions dans l’étape de l’épidémie proprement dite. Maintenant nous tendons encore vers la fin de l’épidémie. Après, il y aura le temps de la consolidation, puis viendra une période d’observation, ce qui me permettra de savoir s’il y a encore des cas ou pas. La dernière étape est celle du ministre de la santé ou du Gouverneur de province ou du président de la République pour déclarer la fin de l’épidémie dans notre province », a-t-il clarifié.

A la question de savoir ce que la population devrait faire dans la période actuelle, le Dr Jean De Dieu Tsongo a répondu qu’il est important de continuer à respecter les mesures d’hygiène et conduire tout malade suspect aux soins.

« Si vous rencontrez un cas suspect qui vient des zones où la maladie est encore annoncée, orientez-le vers les structures intégrées. Nous ne voulons plus de cas d’#Ebola dans notre zone de santé. Travaillons ensemble, protégeons-nous mutuellement pour que cette maladie ne réapparaisse pas ici », a-t-il conclu.

Rappelons que la zone de santé de Kayna a notifié 27 cas d’#Ebola confirmés et huit décès. Mais depuis plus de deux mois, elle n’a pas connu de cas.

Share This Story !