« La maladie à virus #Ebola au Nord-Kivu et en Ituri, quelle perception à Goma » ; c’est sur ce thème que l’ONG Internews a lancé ses activités de prévention d’#Ebola ce samedi. L’activité s’est tenue à l’Université Libre des Pays des Grands Lacs de Goma (ULPGL).
« Ce que je ne savais pas, c’était par rapport à la transmission. Parce que c’est le point le plus important, savoir comment elle se transmet, cette maladie. J’étais vraiment étonné de savoir qu’en réalité, elle ne se transmettait pas par la main comme on le croyait, c’est plutôt à partir de l’usage de nos mains », a dit une étudiante.
« Moi je croyais que c’était juste comme le choléra, mais ce n’est pas comme le choléra. Si on utilise les moyens comme se laver les mains, on peut arriver à vaincre cette maladie », poursuit un autre.
Après cette séance, certains étudiants se sont engagés pour lutter contre Ebola. « Je vais d’abord intéresser ma famille, je vais sensibiliser mon quartier, mes amis. Et à travers les réseaux sociaux, mon WhatsApp, je vais essayer de sensibiliser le plus grand nombre de personnes », a promis une étudiante.
« Cette maladie existe et j’aimerais communiquer à tout le monde qu’il faut prendre des précautions », a lancé un autre.
Organisé par Internews en partenariat avec le Club de Recherche des Etudiants et Enseignants en Médecine (CREEM) de l’ULPGL, cette activité se situe dans le cadre de la prévention de la maladie à virus Ebola à Goma. Le but est de donner des informations de base aux étudiants sur cette maladie afin de la prévenir.

Share This Story !