Les habitants de #Ndoli s’impliquent dans la lutte contre #Ebola

« Quel est le mécanisme à mettre en place par la communauté de #Beni pour stopper #Ebola qui n’a que trop duré dans la région » ? C’est autour de cette question que les habitants de #Ndoni1, une cellule de #Beni, ont tenu un débat ce week-end.

Les participants à ce débat initié par #Internews étaient pour la plupart des membres actifs d’une association de #Ndoli1 dénommée « Vuuma la sagesse ». Deux heures durant, ils ont évoqué les défis liés à la maladie à virus #Ebola dans la ville de #Beni avant de décider de « s’approprier la riposte ».

Pour eux, #Ebola n’est pas encore vaincu depuis plus d’un an à #Beni à cause d’une partie de la population qui n’a toujours pas pris conscience de cette maladie, mais aussi par le fait de certains agents de la riposte qui ne sont pas prompts dans la réponse.

« C’est la non prise de conscience de la population sur l’existence de cette maladie et la résistance communautaire. De la part des équipes de la riposte, c’est notamment le retard pour acheminer les malades à l’hôpital », a souligné Philete Kavulo, coordonnateur de l’association « Vuuma la sagesse » de #Ndoli1.

Ensuite, les participants à ce débat public ont exprimé leur engagé à combattre #Ebola. Ils seront désormais des sensibilisateurs dans leur maison, dans leur famille et dans leur quartier.

« Nous nous engageons à transmettre les messages reçus ce jour à nos proches. Nous serons parmi les sensibilisateurs. Nous indiquerons où se trouverait les cas suspects », a promis un participant. « Auprès des chefs de base, nous annoncerons les visiteurs pour qu’#Ebola soit éradiqué à #Beni », a dit un autre.

Signalons que dans cette cellule, certains habitants ne croyaient pas encore à l’existence de cette maladie. C’est ainsi qu’ils se méfiaient des activités de lutte contre #Ebola. Au cours du débat, plusieurs personnes ont émis le vœu de recevoir le vaccin contre #Ebola.

Share This Story !