En cette période d’épidémie d’#Ebola, la population doit éviter de fréquenter les structures de santé informelles pour se faire soigner. C’est un conseil du coordonnateur de la riposte contre Ebola de Butembo, le Dr Justus N’sio.
Pour lui, dans le contexte actuel de l’épidémie de la maladie à virus #Ebola, se faire soigner dans une structure de santé non agréée représente un risque grave pour la santé.
« Le premier risque est pour cette personne, elle-même, qui va se faire soigner là-bas. Si elle n’a pas #Ebola et que là où elle va se faire soigner il y a quelqu’un qui a #Ebola, elle a des risques d’être contaminée », souligne le Dr Justus N’sio.
Le deuxième risque, selon lui, est pour le soignant lui-même, s’il ne se protège pas. Il rappelle que plus de 50 agents de santé ont déjà été contaminés par le virus #Ebola dans cette épidémie.
Le Dr Justus N’sio rassure aussi la population au sujet de la gratuité des soins dans les hôpitaux. « La gratuité des soins n’a pas pris fin, mais on a changé le paquet d’interventions. (…) Au lieu de soigner gratuitement toutes les maladies, maintenant on a sélectionné les maladies qui peuvent être confondues à Ebola », précise-t-il.
Pour finir, il recommande à la population de se rendre au centre de santé, en cas de maladie pour des soins plus efficaces.

Share This Story !