A #Goma, les activités liées à la prévention de la maladie à virus #Ebola se multiplient, même si aucun cas n’a encore été enregistré dans la ville. La construction d’un centre de traitement Ebola (CTE) a été lancée dans cette perspective à #Goma.

Le site identifié se trouve à #Mugini, un groupement situé dans le territoire de #Miragongo, au Nord de la ville de #Goma. C’est une initiative du gouvernement congolais appuyée par l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF).

« Il ne s’agit pas ici de faire une ambiguïté. C’est un site qui a été choisi par des experts. Au cas où s’il y a ceux qui répondent à la définition des cas, qu’ils soient correctement pris en charge. Voilà l’objectif qu’on cherche pour que cette maladie soit mise hors d’état de nuire », a expliqué Éric Kisha, vice-président de la sous-commission communication de la coordination de la réponse de #Goma.

Quelques habitants de #Mugini interrogés sur ce projet apprécient l’initiative. « Nous pensons que ça va aider à ce que, s’il y a un cas, qu’on puisse le traiter bien avant, sans pour autant contaminer d’autres personnes », a déclaré un homme rencontré surplace.

« Nos appréciations sont bonnes. Nous à un moment donné, on s’imaginait si dans la ville de #Goma ou à #Miragongo on trouvait quelqu’un qui souffre de la maladie à virus #Ebola, où est-ce qu’on devait l’emmener », a souligné un autre.

La société civile de #Miragongo apprécie aussi l’initiative tout en suggérant que la main d’œuvre locale soit impliqué dans les travaux de construction de ce CTE.

Share This Story !